Rechercher
  • Comprendre le diag

LE RADON : UNE NOUVELLE MESURE DE PROTECTION VISIBLE DANS L'ESRIS*

Une nouvelle loi datant du 1er juillet 2018 met en avant la dangerosité du Radon, et inscrit dans l'ESRIS* (Etat des Servitudes Risques et Informations sur les Sols) sa zone de dangerosité.


Mais d'abord, qu'est-ce que le radon ?


Gaz radioactif d'origine naturelle, le radon se crée à partir de l'uranium et du radium présent dans les sols qui se détériorent.


Via la porosité des roches et des sols (notamment le granit), le radon s'infiltre dans notre atmosphère ainsi que dans notre eau. En fonction de la composition des sols, la concentration en radon varie comme le montrent ces graphiques tirés du site de l'IRSN.

A l'extérieur, le radon se dilue rapidement dans l'atmosphère et la concentration moyenne est faible (souvent inférieur à une dizaine de Bq*/m3) mais dans des espaces confinés comme les mines, mais aussi les grottes et les maisons en particulier, ces concentrations peuvent devenir très élevées en raison d'une accumulation et atteindre plusieurs milliers de Bq/m3.


A l'intérieur d'un bâtiment, la concentration en radon varie en fonction des caractéristiques de l’architecture mais aussi de la ventilation de la bâtisse et des matériaux utilisés mais aussi des habitudes de chauffe comme de ventilation des occupants.


Le radon s'infiltre dans nos maisons par le sol et donc par les parties directement en contact avec le sol comme la cave, la chaufferie, le vide sanitaire avant de remonter dans nos pièces principales par les dalles, planchers mais aussi fissures qui peuvent se former avec le temps.



Mais alors, où se trouve le danger ?


En se désintégrant, le radium et l’uranium forment des particules solides (eux-mêmes radioactifs) qui se fixe avec les particules de l'air et inhalés, provoquent des irritations allant jusqu'au cancer du poumon.


Reconnu comme agent cancérigène par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis 1987, la radon est la 2e cause de cancer du poumon en France après le Tabac.


Ce phénomène reste néanmoins très méconnu. Selon le Baromètre cancer 2010, seule une personne de 15 à 75 ans sur quatre déclare avoir déjà entendu parler du radon. Et c'est bien là le problème !


Une exposition régulière à de forte concentrations de radon augmente largement le risque de cancer du poumon, et cela ce décuple si on est fumeur. Les estimations de l'Institut de veille sanitaire (InVS), montrent qu'entre 5 et 12 % des décès par cancer du poumon en France seraient imputables au radon.


La concentration de radon en France



Sur cette carte, on voit nettement les zones contenant une forte teneur en radon, qui sont influencées par la géologie et la composition des sols.


Vous pouvez vous rendre sur le site de l'IRSN pour rechercher le taux de radon dans votre commune.


Les progrès techniques permettent aujourd'hui de mesurer la concentration de radon dans une maison à partir d'appareil spécialisés.


Ainsi, tout le département de la Savoie se trouve en zone 1, sauf:

- Les communes d'AIX-LES-BAINS, BESSANS, BONVILLARD, BOURGET-EN-HUILE, BRAMANS, CHALLES-LES-EAUX, CHAMBERY, ENTRELACS, HERMILLON, LANSLEBOURG-MONT-CENIS, LANSLEVILLARD, LE PONTET, MONTVERNIER, SAINT-AVRE, SAINT-HELENE-SUR-ISERE, SAINT-GEORGES-D'HUIRTIERES, SAINT-PAUL-SUR-ISERE, SOLLIERES-SARDIERES, SONNAZ, TERMIGNON, TIGNES, TRESSERVE, VERTHEMEX, VIVIERS-DU-LAC, VOGLANS se trouvent en zone 2;

- Et AIGUEBLANCHE, AIME-LA-PLAGNE, ARGENTINE, ARVILLARD, AUSSOIS, AVRIEUX,

BEAUFORT, BONNEVAL, BONNEVAL-SUR-ARC, BOURG-SAINT-MAURICE, BOZEL, BRIDES-LES-BAINS, CEVINS, CHAMPAGNY-EN-VANOISE, EPIERRE, FEISSONS-SUR-ISERE, FEISSONS-SUR-SALINS, FOURNEAUX, FRENEY, HAUTECOUR, HAUTELUCE, JARRIER, LA BATHIE, LA CHAMBRE, LA CHAPELLE, LA LECHERE, LA PERRIERE, LA PLAGNE, LA PLAGNE TARENTAISE, LA TABLE, LANDRY, LE BOIS, LE CHATEL, LE VERNEIL, LES ALLUES, LES AVANCHERS-VALMOREL, LES BELLEVILLE, LES CHAPELLES, LES CHAPELLES-EN-MAURIENNE, MARTHOD, MODANE, MONTAGNY, MONTAIMONT, MONTGELLAFREY, MONTSAPEY, MONTVALEZAN, MOUTIERES, NOTRE-DAME-DU-PRE, ORELLE, PEISEY-NANCROIX, PLANAY, PONTAMAFREY-MONTPASCAL, PRESLE, ROGNAIX, SAINT-ALBAN-DES-VILLARDS, SAINT-ALBAN-DES-D'HUIRTIERES, SAINT-ANDRE, SAINT-BON-TARENTAISE, SAINT-COLOMBAN-DES-VILLARDS, SAINTE-FOY-TARENTAISE, SAINTE-MARIE-DE-CUINES, SAINT-ETIENNE-DE-CUINES, SAINT-FRANCOIS-LONGCHAMP, SAINT-JEAN-DE-BELLEVILLE, SAINT-LEGER, SAINT-MARCEL, SAINT-MARTIN-D'ARC, SAINT-MARTIN-DE-LA-PORTE, SAINT-MICHEL-DE-MAURIENNE, SAINT-NICOLAS-LA-CHAPELLE, SAINT-PIERRE-DE-BELLEVILLE, SAINT-REMY-DE-MAURIENNE, SAINT-SORLIN-D'ARVES, SALINS-FONTAINE, SEEZ, UGINE, VAL-D'ISERE, VALLOIRE, VALMEINIER, VILLARODIN-BOURGET, VILLAROGER en zone 3.


Vous habitez dans une zone a risque ?


Notre entreprise est aujourd'hui en mesure de fournir un diagnostic radon à partir d'une machine mesurant la concentration de radon dans les habitations tels que les maisons, appartements et petits collectifs : muni de plusieurs capteurs, cet appareil permet ainsi de détecter la présence de radon et d'enregistrer les fluctuations en fonction du temps.


Becquerel (Bq*) = Unité de mesure internationale de la radioactivité. Ce terme de physique désigne un étalon permettant de mettre en évidence la présence et la concentration d'activité nucléaire dans une zone donnée. Il est égal à l'activité d'une quantité de nucléide radioactif pour laquelle le nombre de transitions nucléaires spontanées par seconde est égal à 1.

(cf l'Internaute et Larousse)


Les images proviennent du site IRSN.FR (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire)


30 vues

votre expert en Diagnostics immobilierS en savoie

Intervention et rapports sous 48H

REPERAGE AMIANTE      DPE       LOIS CARREZ & BOUTIN       GAZ, ELECTRICITE, PLOMB     AVANT TRAVAUX    RADON QUALITÉ DE L'AIR

Nos Coordonnées

MB Expertise et Diagnostic Immobiliers

2119 ROUTE DU VAL COISIN

73800 Coise St Jean Pied Gauthier

Bureau Annexe : 73100 Aix-les-Bains

  • Black Facebook Icon
  • Black Google+ Icon

Assurance et Veille Juridique

Certifications

©MB Expertise et Diagnostic Immobiliers

logo_mb.jpg